CAPITAL CORP. SYDNEY

73 Ocean Street, New South Wales 2000, SYDNEY

Contact Person: Callum S Ansell
E: callum.aus@capital.com
P: (02) 8252 5319

WILD KEY CAPITAL

22 Guild Street, NW8 2UP,
LONDON

Contact Person: Matilda O Dunn
E: matilda.uk@capital.com
P: 070 8652 7276

LECHMERE CAPITAL

Genslerstraße 9, Berlin Schöneberg 10829, BERLIN

Contact Person: Thorsten S Kohl
E: thorsten.bl@capital.com
P: 030 62 91 92

Colmar Bouge

Alliance Eric Straumann – Colmar pour tous

Colmar, communication

Merci encore pour votre soutien 👏👏

Le résultat fut moins élevé que nous l’espérions, mais nous avons vécu une belle et intense campagne, et ne regrettons rien de toutes ces réunions, de tout ce travail de fond, de toutes ces rencontres sur le terrain, à vos côtés, pour dessiner ensemble l’avenir de Colmar tel que nous l’imaginons.
Quant à la forte abstention, on ne saura jamais quel a été son impact sur les scores des uns et des autres, mais il semble que celui-ci n’ait pas été si important. Nous aurions peut-être eu un meilleur résultat si davantage de jeunes avaient voté, par exemple, mais en 2014 l’abstention était déjà de 45%. Le signe d’un désintérêt croissant pour la vie politique locale, peut-être lié au sentiment que tout est joué d’avance. Or, ça n’est pas le cas.
En effet, lors du premier tour, les Colmariens ont clairement marqué leur volonté de changement, et placé en tête Eric Straumann, avec plus de 37% des suffrages.
Quant à nos 5,6%, ils nous permettent de rembourser nos frais de campagne (environ 15 000 €, entièrement financés par nous-mêmes ou nos proches), et de nous maintenir en alliance au second tour. Au soir du 15 mars, l’alternative était donc simple : tout arrêter, ou rejoindre une des listes en mesure de se maintenir : Éric Straumann, Gilbert Meyer ou Frédéric Hilbert.
Lors de cet entre-deux-tours exceptionnellement long, après de riches échanges avec Éric Straumann, j’ai proposé à mon équipe de faire alliance avec lui et son équipe. Notamment pour trois raisons :
  • sa liste est arrivée en tête au premier tour. Il bénéficie donc déjà d’une forte légitimité, et il incarne aujourd’hui clairement la chance la plus crédible d’apporter à notre ville ce changement que nous espérions tous. Soyons honnêtes : si nous acceptons de partir dans une alliance, c’est pour gagner !
  • nous avons la conviction qu’en étant aux côtés d’Éric Straumann, une bonne partie de nos idées deviendront réalité. Nous avions déjà de nombreuses convergences, et celles-ci n’ont fait que se renforcer lors de nos derniers échanges. Cela vaut notamment pour la volonté partagée de remodeler et renforcer les transports en commun, de penser la ville de façon plus écologique, de redonner du souffle à nos quartiers, de moderniser la politique de stationnement, de diminuer la trop forte dépendance de la ville par rapport au tourisme, de mieux partager l’information… bref : comme nous le disons toujours, de faire entrer Colmar dans le 21e siècle.
  • depuis plusieurs années, j’ai l’habitude de travailler avec Éric et avec plusieurs membres de son équipe que j’ai côtoyés et que j’apprécie. Nous nous connaissons bien, et cela nous a permis de poser ensemble les bases d’une coopération qui va nous permettre de continuer à porter nos valeurs et nos convictions. Éric est un vrai manager, qui ne perd pas de temps sur des détails et ne s’arc-boute pas en fonction de son égo. Je partage avec lui différentes valeurs et une façon de travailler ouverte et pragmatique… que je n’ai pas retrouvée chez les autres candidats.
Nous aurions pu préférer disparaître du paysage politique local, et nous cantonner à du lobbying associatif – un mode d’action tout à fait louable également ; mais nous avons fait le choix de faire valoir nos idées « de l’intérieur ». Ce qui nécessitera de faire des compromis, de renoncer à certains projets pour mieux en défendre d’autres. Nous n’aurons pas tout ce que nous avons imaginé. Mais ce sont les Colmariens qui ont choisi de nous placer à ce niveau. Et là où nous serons, nous ferons en sorte de défendre l’intérêt général tout en représentant dignement les quelques 800 Colmariens qui nous ont fait confiance.
Je précise également que ce choix n’est pas un choix de carrière personnelle motivée par « un poste ». J’ai un parcours professionnel qui me donne entière satisfaction, et la politique n’a jamais été un métier pour moi. J’aurais pu m’allier bien plus tôt, seul et à des conditions plus intéressantes, à Éric Straumann ou à un autre, en économisant beaucoup de temps, d’argent et de travail. Mais j’ai choisi de porter mes convictions jusqu’au bout, avec une équipe formidable à mes côtés, et de faire primer l’intérêt de cette équipe. Cette alliance n’était pas scellée d’avance, et l’équipe, dûment consultée, a approuvé le rapprochement à l’unanimité moins quatre abstentions motivées par des sensibilités personnelles. Il s’agit bien là d’un choix collectif, qui nous permet d’avoir 4 représentants de « Colmar pour tous » sur la nouvelle liste. Quatre profils complémentaires par rapport à la liste initiale, appelés à jouer un rôle actif dans la vie municipale. Au regard de nos scores respectifs, il s’agit d’une belle alliance, qui montre bien l’estime que les deux équipes se portent déjà mutuellement.
En tout état de cause, « Colmar bouge » reste une association, qui continue à réfléchir et à proposer ses idées pour Colmar. N’hésitez pas à nous écrire pour faire partie de nos membres.
Et en attendant, un message simple : Colmar a besoin d’un nouveau maire !
Tristan Denéchaud
Lire la suite

Budget de campagne – Colmar pour tous

Colmar

Budget de campagne – Colmar pour tous

 

 

Dans un souci de transparence, vous trouverez ci-dessus le budget de campagne définitif de Colmar pour tous.

Alors que le budget moyen d’une liste pour les élections municipales à Colmar tourne plutôt autour des 40 000 €, nous sommes parvenus, avec moins de 15 000 €, à un budget maîtrisé, aux dépenses réfléchies et allant à l’essentiel.

 

Parce qu’il s’agit en partie de votre argent, sachez que nous avons toujours tâché d’être les plus économes et responsables possible : choix de prestataires locaux, impression sur papier « éco-responsable », pas de local de campagne (très énergivore et coûteux), limitation dans le nombre d’impressions, optimisation de nos déplacements, pas de directeur de campagne, pas de distribution privatisée des tracts, 0 goodies, 0 gadget, …

 

En tant que liste citoyenne, nous avons par ailleurs très souvent puisé au sein de nos compétences en interne, permettant, là encore, des économies substantielles pour le contribuable.

 

MERCI à toutes celles et tous ceux qui ont contribué à nous soutenir !

MERCI également à notre mandataire financier !

 

Lire la suite

On ne badine pas avec l’éthique !

Uncategorized

On ne badine pas avec l’éthique !

Nous nous engageons à garantir aux Colmariens des pratiques saines et transparentes pour la gestion de leur ville. Nous souhaitons que Colmar soit parmi les villes les plus exemplaires en France et cela commence par une gouvernance fondée sur la pédagogie et la confiance, sans s’accrocher au pouvoir : servir plutôt que se servir.
✅ Tristan Denéchaud s’engage sur le non-cumul des mandats simultanément (maire à temps plein, pas conseiller départemental à côté) et dans le temps (2 mandats consécutifs, ça suffit!)
✅ Nous diminuerons le nombre d’adjoints (une dizaine au lieu de 15 actuellement), tout en leur donnant de vraies compétences. Chaque adjoint sera référent pour un quartier (en parallèle à ses délégations “classiques”).
✅ Nous diminuerons de 20% l’enveloppe budgétaire pour les indemnités des élus (notamment grâce à la diminution du nombre d’adjoints).
✅ Nous créerons un comité d’éthique composé de 4 élus (dont d’opposition), 4 agents de la Ville (notamment représentant les syndicats) et 4 citoyens “qualifiés” (type ancien DRH du public, ancien juge administratif ou autre), chargés de contrôler le respect des dispositions éthiques et de faire des préconisations (prévenir les risques d’abus de pouvoir, les conflits d’intérêts, …).
✅ Les élus suivront un principe de “zéro dépense inutile”, s’engageant sur des principes simples permettant d’économiser de l’argent, du temps et de l’énergie.
✅ Nous permettrons aux élus d’opposition d’exercer leur droit à la formation, à l’information et à l’expression, beaucoup plus largement qu’aujourd’hui !
✅ Enfin, nous renforcerons les moyens d’expression citoyenne, notamment via les espaces d’affichage libre.
Lire la suite

Un Maire humain

Colmar

Un Maire humain

 

On l’oublie parfois un peu, mais le maire, outre ses fonctions politiques et de représentant de l’État, est aussi, en tant qu’exécutif municipal, le “patron” des agents municipaux.
Or, n’a-t-on pas coutume de dire que “le poisson pourrit par la tête” ?
En l’occurrence, à la mairie de Colmar, la tête est bien malade, et cela ne s’arrange pas. Il n’y a pas un jour sans que je n’entende parler de la chape de plomb qui pèse aujourd’hui sur les agents, avec une démotivation et un mal-être ressenti par de plus en plus d’entre eux.
J’ai dans mon équipe plusieurs agents territoriaux et des spécialistes des collectivités territoriales et du management public. Et je suis moi-même cadre territorial dans une commune. Or, lorsque nous analysons la gestion des ressources humaines menée à Colmar, nous avons l’impression, comme dans presque tous les autres domaines, que rien n’a changé depuis les années 1990. Le management est resté cantonné à de la gestion, essentiellement sous l’angle financier, l’aspect humain étant relégué au second plan. Le maire décide, et les agents exécutent; point final.
La Ville et l’Agglomération en tant qu’employeurs doivent changer de “logiciel”. Le dialogue avec les représentants doit être rétabli et se faire dans la confiance. Une administration est une organisation hiérarchisée, certes, mais chacun-e doit pouvoir s’exprimer et faire remonter les problèmes qu’il/elle rencontre sans craindre d’être pénalisée pour cela. Lorsqu’une anomalie est signalée, ce n’est pas le messager qui doit en être tenu responsable. Si vous nous faites confiance les 15 et 22 mars, nous mettrons fin à cette gestion devenue caricaturale, pour passer à un management public du XXIe siècle. Une organisation dans laquelle chacun a toujours un rôle bien défini selon l’organigramme, mais participe à une vraie co-construction entre les élus, les cadres et tous les agents, au service de la collectivité et de l’intérêt général. Il s’agit de redonner du sens aux missions de chacun, tout simplement. Les agents municipaux ne sont pas qu’une charge financière. Ils sont avant tout une richesse humaine et un vivier de compétences qui ne demandent qu’à être mieux reconnues. Se vanter de comprimer toujours plus ces moyens, c’est clairement faire l’aveu que l’on fait chaque jour régresser le service public à Colmar. 
Quant à la prime d’assiduité telle qu’elle est conçue aujourd’hui, elle sera supprimée pour la remplacer par un CIA (complément indemnitaire annuel) complet et plus équitable, dans l’esprit du RIFSEEP (nouveau régime indemnitaire des agents publics) qui prend en compte l’expérience, l’implication générale, le savoir-être, etc. et ne doit pas être “à la tête du client”, en fonction du niveau de docilité. C’est un chantier important que j’ai piloté avec succès dans le cadre de mes missions professionnelles, et que je suis à même d’impulser à Colmar, main dans la main avec la Direction générale des Services et la Direction des Ressources humaines.
Lire la suite

Une gouvernance qui redonnera sens à l’implication citoyenne !

Colmar, Démocratie participative, Gouvernance, Quartiers

Une gouvernance qui redonnera sens à l’implication citoyenne !

 

 

Nous nous engageons sur de nouvelles méthodes de GOUVERNANCE, pour garantir aux Colmariens des pratiques saines et transparentes pour la gestion de leur ville. Une gouvernance fondée sur la confiance et la participation de tous, pour redonner sens à l’implication citoyenne. 

Nous nous engageons à : 

 

✔️ La création de 9 conseils de quartiers dotés de moyens propres et indépendants du Maire, capables de prendre des initiatives et de les proposer au Conseil municipal. Ces conseils de quartier seront composés de membres permanents du quartier (3/4 d’habitants, ¼ d’associations + 1 élu référent) et se réuniront dans les maisons de quartier correspondantes. Ces conseils de quartier pourront organiser des groupes de travail thématiques publics.

 

✔️ La mise en place d’un budget participatif par quartier. Une enveloppe globale sera allouée pour des projets proposés puis votés par les habitants. Cette enveloppe globale sera répartie de façon équitable entre les différents quartiers, sur la base du nombre d’habitants.

 

✔️ L’instauration d’un droit de saisine : dès que 1% des inscrits le demandent (soit environ 500 signataires), mettre un sujet en question à l’ordre du jour du Conseil municipal (donc il sera abordé publiquement avec l’impératif de trouver une solution). 

 

✔️ Un référendum local pour tout grand projet (+20 millions d’euros d’investissement).

 

✔️ La création d’une plate-forme numérique de consultation et de démocratie participative, avec des réunions d’échanges régulières pour pouvoir faire de la concertation réelle et en continue,

 

✔️ La confortation des autres conseils consultatifs et notamment le CESEC, en lui donnant de vraies compétences opérationnelles, notamment pour confronter les groupes d’intérêt et trouver des solutions de compromis à remonter au Conseil municipal. 

Lire la suite

Un Colmar qui accompagne et écoute tous les enfants

Colmar, Education

Un Colmar qui accompagne et écoute tous les enfants

 

 

Nos enfants sont les bâtisseurs de demain. Ils sont notre présent et notre futur. Avec les parents et les éducateurs, les élus ont en main les cartes qui favoriseront leur entrée dans la société, leur épanouissement à l’école, et par conséquence leur équilibre, leur développement et leur autonomie, clés d’un accomplissement adulte. Tout ceci implique que l’on place l’enfant au centre de nombreux débats et décisions que nous prendrons à Colmar.

 

✔️ Nous continuerons à créer des places en crèche dans tous les quartiers, en renforçant par ailleurs la mise en réseau des assistant(e)s maternel(le)s. Nous accompagnerons davantage les jeunes parents.

 

✔️ Nous tendrons vers le recrutement d’un ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) dans chaque classe de maternelle.

 

✔️ Nous créerons une tarification solidaire et unique pour toutes les activités périscolaires, dont la cantine, en ne laissant personne au bord du chemin. Les transports en commun seront gratuits pour toutes les sorties scolaires. 

 

✔️ Nous améliorerons la dépose et la récupération des élèves devant les écoles, notamment par la création de pédibus (objectif : au moins 2 lignes de pédibus par école) mais via aussi un plan global pour les déplacements scolaires (dont gestion du stationnement, aménagement urbain adapté autour des écoles, meilleur suivi par la police municipale, et dessertes bus améliorées).

 

✔️ Nous renforcerons les liens entre écoles, bénévoles et associations pour lutter contre le décrochage scolaire, en renforçant notamment le suivi pédagogique (aide aux devoirs, ateliers innovants, liens avec les bibliothèques, …). Les bénévoles seront encouragés et récompensés (carte « Colmar tout-en-un » culture | sport | loisirs gratuite).

 

✔️ Nous créerons une cuisine centrale à Colmar pour les cantines, favorisant les circuits-courts, avec un objectif de 80% de bio. Tous les contenants en plastique seront supprimés.

 

✔️ Chaque école aura accès à un potager pédagogique. Les activités « nature » de la Ville seront mieux mises en valeur (Observatoire de la Nature, …). 

 

✔️ Nous pérenniserons (avec plus de moyens) le Programme de Réussite Éducative (PRE), ayant pour but la prise en charge individualisée à partir de 2 ans d’enfants en « fragilité ».

 

✔️ Nous rétablirons un concierge par site scolaire et mettrons à disposition, dans chaque quartier, une salle de réunion et d’animation pour les parents d’élèves et associations rattachées aux écoles.

 

✔️ Nous garantirons un spectacle culturel, chaque année, à tous les élèves des écoles maternelles et élémentaires, avec par ailleurs un parcours d’éducation artistique et culturelle pour tous les enfants sur le temps scolaire et un meilleur accès à l’offre culturelle de la Ville. 

 

✔️ Enfin, chaque enfant suivra un brevet de citoyenneté, autour des droits et des devoirs du citoyen, de la responsabilité environnementale, de la lutte contre le harcèlement et les discriminations, du rapport aux réseaux sociaux.

Lire la suite

Tract Liste et Programme “Colmar pour tous”

Colmar, communication

Tract Liste et Programme “Colmar pour tous”

 

 

Retrouvez le second tract de “Colmar pour tous” au format PDF, à télécharger ici. Ce document contient notamment, la liste et une synthèse de notre programme.

 

Le programme complet, qui contient pas moins de 300 propositions classées par grande thématique, est disponible grâce au lien suivant : https://www.colmarbouge.fr/notre-programme

Lire la suite

L’avenir des Musiques Actuelles et de l’espace Le Grillen

Colmar, Culture, Musique

 

Live! Colmar nous interpelle [1], et ils ont bien raison, sur l’avenir des Musiques Actuelles et de l’espace Le Grillen à Colmar, un enjeu culturel fondamental pour notre ville. Pour nous c’est clair, il faut :
1. Une politique lisible
2. Des moyens renforcés
3. Des incitations à découvrir l’offre

 

👉 1. Insister sur la diversité des publics « touchés » (dans tous les sens du terme) par les musiques dites « actuelles », avec une richesse du « terreau » colmarien qui ne doit pas être affaibli par une absence de vision. Une vision qui ne peut être mise en œuvre que dans le cadre d’un projet global aux ambitions bien plus larges que celles portant sur la seule politique culturelle (accessibilité, mise en valeur, numérique, transports…). Nous commencerons par un état des lieux de l’existant et par une large concertation des divers acteurs locaux.

 

👉 2. Des moyens pour réaménager véritablement les abords du Grillen, un projet d’urbanisme ambitieux, tourné vers la ville (voies vertes clairement définies) et des infrastructures entretenues dans la durée (avec présence de bureaux pour les associations et les entrepreneurs). Mais surtout, des moyens (notamment financiers, avec dispositifs d’aides à la prise de risque) pour les associations, les groupes et les publics, avec une collaboration exemplaire entre la Ville et les différentes parties prenantes. Il en va de l’intérêt général de la population colmarienne. Des objectifs et des volontés partagés !
Enfin, des moyens pour de plus grandes synergies entre les autres salles et espaces existants, entre les autres styles de musique, en lien avec les arts plastiques (art urbain notamment). Avec la possibilité concrète d’investir d’autres sites que ceux habituellement réservés à ces musiques (parc du Champ-de-Mars, place Rapp, plaine Pasteur, …).

 

👉 3. Un vrai effort sur la communication et de quoi inciter à découvrir l’offre musicale proposée. C’est un des buts de notre carte culture | sport | loisirs « Colmar tout-en-un », qui permettra, pour une modique somme annuelle (30 €/an), d’assister à des concerts à des prix réduits, de participer à des avant-premières, de découvrir des artistes lors de Master Class, …
Les grosses manifestations au Parc Expo doivent aussi être l’occasion de présenter l’offre des plus petites salles. Sans oublier une fête de la Musique digne de ce nom, avec des zones et parcours thématiques et un vrai effort mené par la Ville.
Enfin, c’est une révolution dans la manière de se déplacer à Colmar qui doit être menée, pour faciliter l’accès à toutes nos salles et équipements (salle Europe, Grillen, Natala, Coquille, …).

 

[1] https://www.facebook.com/livecolmar/photos/a.352471658182716/2798548813574976/?type=3&theater

Lire la suite

Sport pour tous, nos premières propositions

Colmar, Sport

Sport pour tous, nos premières propositions

 

 

Avant de pouvoir faire du téléski à Houssen, et si on améliorait VRAIMENT l’offre sportive à Colmar ?
 

Développer le sport pour TOUS sera notre priorité. Nous voulons offrir des équipements accessibles à tous et soutenir le sport pour l’ensemble des Colmariens indépendamment de leur âge et de leur condition physique. S’épanouir et développer les notions de partage, de bien-être et de performance, tels sont les enjeux portés par notre équipe pour Colmar :

 

Davantage d’installations sportives accessibles au PUBLIC en heures creuses (terrains de foot, de basket, d’athlétisme, …) et davantage d’ouvertures nocturnes pour les piscines, la patinoire, …

 


La création de parcours sportifs de proximité dans les quartiers (parcours de santé urbains)

 


Une meilleure promotion des handi-sports, avec mise en relation plus directe entre les usagers et les associations

 


La gratuité de Colmar Plage et une réduction de 50% pour les adhésions aux clubs associatifs, pour les possesseurs de notre future carte « Colmar tout-en-un » loisirs | sport | culture

 


La création d’une licence sportive « sociale » pour les enfants de 4 à 16 ans, parmi une liste de sports éligibles

 


Plus de transparence dans l’attribution des subventions aux associations et un accompagnement plus efficace de la Ville, en lien avec les fédérations

 


La création d’un passeport « sports & loisirs », permettant d’aller à la rencontre de toutes les associations sportives durant un mois « portes-ouvertes »

 


Le retour de la Fête du Sport, promotion animée de tous les sports pratiqués à Colmar, en proposant des initiations incitatives et gratuites

 


Une refonte de la Soirée des Champions, pour en faire un véritable événement annuel dans le paysage colmarien, valorisant mieux les sportifs

Lire la suite