CAPITAL CORP. SYDNEY

73 Ocean Street, New South Wales 2000, SYDNEY

Contact Person: Callum S Ansell
E: callum.aus@capital.com
P: (02) 8252 5319

WILD KEY CAPITAL

22 Guild Street, NW8 2UP,
LONDON

Contact Person: Matilda O Dunn
E: matilda.uk@capital.com
P: 070 8652 7276

LECHMERE CAPITAL

Genslerstraße 9, Berlin Schöneberg 10829, BERLIN

Contact Person: Thorsten S Kohl
E: thorsten.bl@capital.com
P: 030 62 91 92

Uncategorized

Propositions pour le Stationnement

Uncategorized

Propositions pour le Stationnement

 

 

Une politique de STATIONNEMENT transparente, favorisant les Colmariens tout en répondant aux besoins de chaque catégorie d’usager !
Après avoir bien étudié les besoins secteur par secteur pour adapter au mieux les zones de stationnement, voici ce que nous proposons :

de diviser par deux le tarif des abonnements mensuels dans les parkings en ouvrages (« silos »), et possibilité ouverte à tous ! Avec une réduction supplémentaire pour les habitants du centre-ville.

 

pour l’hypercentre, un « macaron résident » inclus dans l’abonnement aux parkings et davantage de places « minute » gratuites près des commerces et des habitations pour optimiser le partage (les places dans l’hypercentre sont rares et ne peuvent de toute façon pas satisfaire tout le monde).

 

le passage de la zone verte (autour de l’hypercentre) en zone bleue (gratuité limitée dans le temps, sauf pour les riverains qui pourront avoir un macaron à seulement 10 €/mois).

 

une vignette annuelle spécifique aux professions itinérantes (infirmières, aides à domicile, etc.), leur offrant la gratuité jusqu’à une heure consécutive au même endroit.

 

la création de parkings-relais (parking + navette bus) en périphérie, pour faciliter la vie des personnes qui travaillent en ville et des visiteurs occasionnels (avec une fonction « aire de covoiturage » servant aussi aux Colmariens qui travaillent en dehors de Colmar).

 

la possibilité pour les commerçants du centre-ville de donner des coupons de réduction (du type 1 heure offerte pour 20€ d’achats).

 

une offre complémentaire pour les habitants de l’agglomération colmarienne qui pourront retirer des coupons « 3h gratuites » dans leur mairie (valables 1 fois par semaine).

 

sans oublier la mobilité douce : les grands parkings et arrêts de bus les plus importants seront dotés de stationnements pour les vélos (avec possibilité de charger son vélo à assistance électrique) et de box sécurisés pour les trottinettes, rollers, etc. Selon un leitmotiv simple : pour une place de voiture, au moins une place de vélo sécurisée !

 

le tout avec des abonnements regroupés sous une même carte et plus faciles à régler, sur le site Internet de la Ville, par application Smartphone ou aux caisses des parkings. Plus besoin de sillonner les couloirs de la mairie aux heures d’ouverture pour retirer son macaron !

 

Pour résumer :

👉 Les habitants du centre-ville auront accès à davantage de places « minute » gratuites tout près de chez eux et à un abonnement « tout-en-un » valable dans la rue comme dans les silos. Une flexibilité unique en France !

 

👉 Les salariés du centre-ville bénéficieront des parkings-relais avec l’accès gratuit aux bus, et des parkings en ville pour un prix attractif (moins d’un euro par jour !).

 

👉 Les professionnels itinérants, grâce à leur vignette, pourront travailler partout en ville en stationnant gratuitement et de manière flexible.

 

👉 Les habitants de la région et les touristes pourront utiliser les mêmes solutions, avec un tarif à l’heure ou à la journée plus élevé, mais avec des « coups de pouce » pour les clients des magasins et les habitants de l’Agglomération.

 

Nous proposons ainsi les meilleures solutions pour chaque type d’automobiliste, en optimisant le financement des infrastructures colmariennes par les touristes au bénéfice des habitants. Et ce, sans perdre de vue que l’essentiel est d’améliorer le cadre de vie des Colmariens, et que la première priorité est donc de promouvoir les transports en commun et le vélo afin que ces modes de déplacement deviennent rapidement plus attractifs que la voiture. Cela fera l’objet d’autres publications.

Lire la suite

Colmar pour tous, y compris les animaux

Uncategorized

 

Tristan Denéchaud milite de longue date pour la cause animale. Il s’engage à faire de Colmar une ville amie des animaux et protectrice de la biodiversité et de la nature en général. Cet engagement porte des mesures concrètes :

 

✅ partenariat avec des associations de protection animale,

 

✅ actions de sensibilisation à l’éthique animale,

 

✅ sanctions fortes contre la maltraitance,

 

✅ transparence de l’activité des fourrières,

 

✅ intégration du « bien-être animal » (pas d’élevage intensif, …) dans les critères d’attribution des marchés publics en matière de cantines scolaires et restauration collective,

 

✅ cantines tendant vers le 100% bio & local, …

 
 

Colmar Pour Tous, y compris pour les animaux 😊 🐈🐓🦆🦮

 

[avec en bonus, une photo de Tristan Denéchaud enfant et déjà ami des chats]
Lire la suite

Interview Azur FM

Audio, Colmar, Radio, Uncategorized

Interview Azur FM

 

 

Retrouvez l’interview de Tristan Denéchaud pour AZUR FM
 

On y parle de la carte Sport-Culture-Loisirs « tout-en-un » (accessible à TOUS, pas que pour les jeunes), du système Meyer, du vélo-taxi et des transports (👉 notamment ce que nous proposons : la gratuité des bus, le samedi dans un premier temps, en parallèle à une modernisation du réseau), de gouvernance et de démocratie locale, d’écologie urbaine, de lutte contre l’abstention, des Séniors comme de la jeunesse, mais aussi de diversification du tourisme, de la circulation et du stationnement à Colmar… 

 

👉 Un bon panorama de quelques-unes de nos propositions !

Lire la suite

Future SAS

Uncategorized

Future SAS

 
 


 
 


📰🔔📣 TRANSPARENCE et DEVOIR DE VERITE obligent : la future nouvelle prison rue d’Agen à Colmar. Tout d’abord, soyons précis. Il y a prison et prison, et dans notre cas, nous parlons d’une structure d’accompagnement vers la sortie (SAS) de détenus, un établissement d’un genre nouveau qui s’adresse à des détenus en fin de peine, ou condamnés à moins d’un an de prison. Elle est destinée, et c’est parfaitement louable, à les aider à préparer leur sortie, à les faire bénéficier d’une formation professionnelle et leur proposer des projets de réinsertion.

Cette future structure de 120 places – dont dix destinées à la détention lors de tenue de procès d’assises – n’a plus rien à voir avec le projet initial d’une nouvelle maison d’arrêt de 550 places, évoqué en 2017, avec un emplacement dans les quartiers Sud. Sachant par ailleurs que l’actuelle maison d’arrêt de Colmar, rue des Augustins, en plein centre-ville, fermera dès l’entrée en fonction de la nouvelle prison départementale de Lutterbach (a priori début 2021).

Faisant croire à un cadeau aux quartiers Sud, porteur électoralement parlant, le tout sans concertation préalable (alors même que la rumeur enflait depuis plusieurs mois), Gilbert Meyer fait du Gilbert Meyer

Nous préférons considérer le verre à moitié plein en y voyant avant tout un lieu créateur d’emplois, un endroit de réinsertion, en lien avec les associations locales et des intervenants au service de la formation professionnelle. Mais si la proximité du service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip) et de Pôle Emploi, en pleine zone artisanale, a pu plaidé pour la localisation rue d’Agen, il reste encore beaucoup d’inconnues au sujet des SAS pour juger si l’emplacement est réellement pertinent. En théorie, Colmar devrait accueillir les délinquants parmi les moins dangereux, et plutôt en bonne voie de réinsertion, ce qui est loin d’être forcément le cas dans l’actuelle maison d’arrêt au centre-ville. En revanche, on ignore à ce jour presque tout du régime carcéral des détenus : seront-ils totalement enfermés ou pas ? qu’en sera-t-il des visites ? toutes les fenêtres auront-elles des barreaux ? Bref, tout cela ne s’improvise pas.

Or, le problème ici, c’est une nouvelle fois la METHODE ! Faisant croire à un cadeau aux quartiers Sud, porteur électoralement parlant, le tout sans concertation préalable (alors même que la rumeur enflait depuis plusieurs mois), Gilbert Meyer fait du Gilbert Meyer, opportunément, à quelques mois des élections municipales. Certes, la présence d’une prison peut améliorer la sécurité du quartier, avec davantage de passages de forces de l’ordre ou de vigiles, mais l’implantation a-t-elle été suffisamment réfléchie, alors même que la rue d’Agen appartient à la première couronne autour du centre-ville de Colmar ? La question méritait d’être posée… Une chose est sûre, nous redoublerons de VIGILANCE sur ce sujet, et tant d’autres.

Lire la suite