Ces personnalités de la vie politique et citoyenne soutiennent Tristan Denéchaud et son équipe “Colmar pour Tous”. Découvrez-les semaine après semaine.

Guillaume Weiss, mandataire financier de la liste «Colmar pour tous»
Alsacien aux origines autrichiennes, formé à l’architecture et au génie civil à Strasbourg et à Munich, Guillaume E. Weiss est profondément enraciné dans la culture humaniste du bassin rhénan. Passé par le Vorarlberg autrichien et la ville de Bâle, aujourd’hui de retour à Colmar à la tête de son propre atelier, Guillaume a acquis une grande expertise dans la conception de projets architecturaux à forte valeur ajoutée, mais aussi dans l’efficience énergétique et l’urbanisme en général. Rigueur, intelligence du détail, qualités de gestion et d’exécution, c’est ce qui a poussé Tristan Denéchaud à le choisir comme mandataire financier. Pour Guillaume, Tristan est «un homme compétent, motivé et respectueux de tous. Au-delà des apparences, il est capable de fédérer autour de lui des individualités diverses autour d’un projet commun et dans l’intérêt général. Tristan est un humaniste conscient des enjeux actuels, qui ne cherche pas à plaire, tout en étant capable de se remettre en question et de déléguer».

Victorine Valentin, remarquable élue de l’opposition, au conseil municipal et conseil communautaire de Colmar depuis novembre 2008, par ailleurs ancienne conseillère régionale, et qui passe aujourd’hui le relais. Chef de file du groupe « Un nouvel élan », Victorine a toujours eu à cœur de porter la voix, les voix de ses concitoyens, notamment celles des plus faibles et des plus exclus. Pour cette combattante hors pair, par ailleurs très engagée associativement, Tristan Denéchaud « porte des valeurs de respect et d’égalité, au service d’une ville plus juste, plus facile à vivre pour les moins avantagés, plus respectueuse de l’environnement et plus démocratique. C’est en cela que je le soutiens dans sa démarche ».

Bernard Rodenstein, Pasteur, créateur et ancien Président d’Espoir, association colmarienne, mouvement d’action humanitaire et groupe de réflexion qui œuvre depuis plus de 45 ans dans le champ de l’action sociale, en intervenant auprès d’un public en situation de précarité. Après mûre réflexion, Bernard a décidé d’apporter « son soutien inconditionnel à Tristan Denéchaud et à son équipe, appréciant la droiture et la persévérance du candidat ».

Jean-Paul Ostermann, ancien Directeur des Finances de la Ville de Colmar. Parfait connaisseur des rouages financiers de Colmar, qui fait confiance à Tristan Denéchaud pour tenir bon la barre des finances colmariennes.

Michel Naudo, co-créateur du Salon Energie Habitat à Colmar, ancien président de la commission « gouvernance publique en Alsace » au Conseil Économique et Social d’Alsace. Michel a choisi de soutenir « sans réserve Tristan Denéchaud qui présente toutes les garanties de sérieux et de connaissance des dossiers colmariens auxquels il est attentif depuis longtemps. Gilbert Meyer porte une responsabilité certaine dans la disparition de la Région Alsace. Tristan Denéchaud, en s’engageant officiellement pour que la future Collectivité Européenne d’Alsace redevienne une Région à part entière, fait un choix responsable que je ne peux qu’approuver ».

Stéphane Jordan
Qui ne connaît pas encore Stéphane Jordan et son courage légendaire face au Maire de Colmar ? Auto-entrepreneur exploitant d’un vélo-taxi, il transporte les Colmariens au quotidien avec un seul mot d’ordre, la bienveillance. Un projet audacieux mais nécessaire ! Ayant pour objectif de développer la mobilité douce dans la ville, il a pris son courage à deux mains et se bat depuis plusieurs mois pour faire abroger des arrêtés municipaux aberrants, interdisant spécifiquement la circulation du vélo-taxi au centre-ville, tout en demandant bien sûr une réglementation pour encadrer son activité. Tristan Denéchaud a été le premier à le soutenir dans le développement de son projet, c’est donc tout naturellement que les choses se sont faites et qu’il le soutient à son tour. Stéphane est « convaincu que l’expérience de Tristan et sa connaissance des dossiers concernant la ville de Colmar seront un atout indéniable pour devenir un très bon maire dans l’air du temps ».

Loïc Jaegert-Huber, 1er maire junior de Colmar puis représentant du Haut-Rhin au Conseil National de la Jeunesse (2002-2007), il fut très engagé dans la promotion du bénévolat, l’accompagnement des entrepreneurs et le développement des relations internationales. Elu conseiller départemental suppléant auprès de Brigitte Klinkert en 2008, il co-fonde la même année avec Tristan Denéchaud le collectif Bougeons les lignes. Il a « toute confiance en Tristan pour fédérer autour de lui une équipe capable de faire rentrer Colmar dans le 21ème siècle ». Il loue particulièrement chez lui « sa force de travail, sa connaissance des dossiers, son esprit constructif et rigoureux ». 

Patricia Hild, maire de Bennwihr, conseillère communautaire à la Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé. En tant que maire avec laquelle Tristan Denéchaud a organisé différentes réunions et événements, elle connaît sa grande compétence sur les dossiers municipaux et sa capacité à faire la synthèse de nombreuses contributions… Elle loue son sérieux, sa fiabilité et son sens de l’éthique.

Béatrice Hess, « la reine des sirènes », l’une des meilleures nageuses du monde, deuxième athlète la plus titrée de l’histoire des Jeux paralympiques, ancienne membre du Comité international olympique et actuelle présidente de la Commission “Sports” du Conseil économique, social et environnemental de la région. Cette énorme sportive colmarienne au grand cœur apporte son soutien à Tristan Denéchaud et la liste « Colmar pour tous ». Ne s’étant jamais investie dans la vie politique colmarienne, elle tient aujourd’hui « à partager ce que représente la politique qu’elle imagine pour aujourd’hui et pour demain ».

Bernard Friedrich, Général 4 étoiles retraité, notamment ancien chef de corps du 152e régiment d’infanterie de Colmar et commandant de la Brigade franco-allemande, Commandeur dans l’Ordre national du mérite et dans l’ordre de la Légion d’honneur. En tant que membre fondateur du Collectif Bougeons les lignes, il connaît très bien Tristan Denéchaud, sa capacité d’écoute et de travail, son aptitude à rassembler.

Julien Ernst, ancien Conseiller municipal de Colmar (2014-2017) et ancien secrétaire de la section du Parti Socialiste de Colmar. « Tristan Denéchaud est un élu impliqué, sérieux et travailleur. Son projet pour Colmar, humaniste, soucieux de l’environnement comme du développement économique local et transfrontalier est une opportunité pour les habitants de se réapproprier leur ville et d’y concevoir leur avenir ».

Gérard Cronenberger, maire d’Ingersheim pendant 19 ans, il est président-fondateur de l’Association des élus du Haut-Rhin pour la promotion de la langue et de la culture alsaciennes. Il défend depuis longtemps l’identité alsacienne avec sa double culture qu’il veut ouverte sur le monde : c’est grâce à lui que les premières classes bilingues privées (ABCM) ont été ouvertes en 1991 en même temps à Ingersheim, à Lutterbach et à Saverne. Gérard soutient pleinement Tristan Denéchaud et connaît son fort engagement pour l’Alsace, le bilinguisme et l’ouverture à d’autres cultures.

Par ailleurs, Jo Spiegel, Maire de Kingersheim et précurseur de la démocratie participative en France, est venu nous donner sa vision du Maire du 21ème siècle. Retrouvez-ici le compte-rendu de cette conférence-débat.